Centre Médical des Nations Bruxelles Belgique Clinique Privée Hopital Home, retour à la page d'accueil

Centre d'Ophtalmologie des Nations

Centre d'Ophtalmologie des Nations Bruxelles Belgique
  1. Tel : + 32 (0)2/660.56.88
  2. Email :
  1. Dr.Vandorselaer Prof.Willermain
  2. Dr Cabay Dr Catherine
  3. Dr De Jong Mme Teixeira


  4. Le Centre d'Ophtalmologie
  5. Les Maladies des Yeux
  6. La Chirurgie des yeux
  7. Les examens oculaires
  8. Les Lasers en ophtalmologie
  9. L'Orthoptie
  10. Liens Utiles en Ophtalmologie

La Thrombose oculaire.

Définition :

La thrombose oculaire est une maladie qui est habituellement due à l'association de plusieurs facteurs de risques cardiovasculaires : hypertension artérielle, viscosité sangine anormale, hypercholestérolémie, tabac, ... . Le sang cicrule moins bien dans les artères et les veines, .

Il y a deux formes de thrombose oculaire :

Voici deux images de trhombose oculaire. A gauche, une thrombose artérielle. La branche inférieure de l'artère est bouchée, la rétine a un aspect plus pâle dans cette zone que dans la partie supérieure qui garde un aspect normal. A droite, une thrombose veineuse. La branche inférieure de la veine est bouchée, la rétine présente des hémorragies dans cette zone alors que la partie supérieure garde un aspect normal.

Thrombose artérielle oculaire Thrombose veineuse oculaire

Symptômes :

Les symptômes sont une baisse d'acuité visuelle, des difficultés à la lecture, des déformations, une amputation du champ visuel, ... .

Facteurs de risques :

Examens Complémentaires :

Des photographies de la rétine (fluoangiographie) avec injection de produit de contraste (fluoresceine, vert d'indocyanine) permettent de mieux évaluer l'état de la rétine. Une échographie de la rétine (OCT) permet également d'analyser avec précision les différentes couches de la rétine.

Des examens cardiovasculaires seront également réalisés à la recherche de la cause de la thrombose, afin de prévenir une récidive

Traitement :

En phase aigue, le but du traitement est de faire chuter la tension oculaire : en diminuant la pression sur les vaisseaux, il est possible de déplacer le bouchon à l'origine de la thrombose le plus loin possible ou mieux encore de le faire disparaitre. Les chances de lever l'obstruction vasculaire sont faibles et ce d'autant plus que le délais entre l'apparition de la thrombose et la consultation est long. Après quelques heures la rétine a déjà trop souffert que pour récupérer.

A plus long terme, la thrombose doit être suivie afin de prévenir des complcations graves. La rétine peut souffrir de l'absence d'oxygénation et un traitement au Laser Argon est parfois nécessaire pour éviter des complications pouvant mener à la perte de l'oeil (glaucome neovasculaire).

  1. Centre Médical des Nations
  2. 127, avenue Franklin Roosevelt - 1050 Bruxelles - Belgique
  3. Tel/Fax: + 32 2 660 56 88
  4. Url: www.medinations.be - Email:
  5. © Copyright 2005 - Tous droits réservés
  6. Dernière mise à jour